À partir du 17e siècle, le grand immeuble commercial a été transformé en salle d’opération. Des médecins locaux s’y réunissaient pour échanger des connaissances professionnelles, découvrir de nouvelles techniques et faire des opérations. À l’époque de la Révolution française, le bâtiment faisait office de bureau électoral. Au début du 19e siècle, les bureaux sur et autour du Stadswaag étaient exclusivement utilisés comme entrepôt. Lorsque la foudre est tombée à la fin du 19e siècle, de nombreuses marchandises entreposées ont été détruites. Seule une façade, avec une madone, a survécu à l’incendie dévastateur.

L’histoire du Stadswaag commence au 16e siècle. En 1548, l’entrepreneur anversois Gilbert van Schoonbeke a fait construire une place avec un bureau des impôts pour les marchands visiteurs. Les marchands y pesaient leur marchandise sur « De Nieuwe Waag ». Les impôts étaient déterminés sur la base du poids de la bière, des céréales, des graines... Qui ne payait pas, se voyait refuser l’accès au centre-ville. Les alentours ont peu à peu pris forme dès que les marchands se sont mis à construire des entrepôts en pierre. Le premier étage du bureau des impôts animé baignait dans le luxe et était « the place to be » pour l’élite avec des noces, réunions et banquets prestigieux.

Après l’incendie, la ville d’Anvers a acheté le Stadswaag et a aménagé la place comme lieu public. Le quartier a repris vie dans les années 1960. Des musiciens de jazz passionnés et des troupes de théâtre créatives ont apporté une bouffée d’air frais dans le quartier. En 1998, la place a été entièrement réaménagée. Une intervention qui était du goût des riverains. Aujourd’hui, ce sont surtout des étudiants qui flânent dans les ruelles étroites, en route pour l’école supérieure Karel de Grote ou l’Université d’Anvers. En tant qu’enclave faite d’histoire et de tranquillité, le Stadswaag se trouve au cœur du quartier universitaire d’Anvers.

Quares croit en la force et l’avenir de jeunes potentiels dans la ville et investit par conséquent pleinement dans une formule « living meets working » à la mesure de ce groupe-cible. Le Stadswaag, c’est 32 appartements et 400 m² d’espace de coworking où le confort contemporain va de pair avec le respect de l’histoire. Durabilité, innovation et créativité forment ensemble les ingrédients clés de la réalisation la plus récente de Quares, le Stadswaag 2.0.